ee { PUS EE CNE tn Et À 4 Nro. CXIII. PETITES AFFICHES DE CASSEL. Geudis Aoust; 17844 Do Réponfe au probléme des petites Affiches du 3 Aoust: Si ce qui eft nommé l'écu d’Efpagne, n’eft pas ce qu’on nommait Dollar en Amérique & qui eft la piaftre forte, on ne fait ce que ce peut-êtree Mais ce Dollar ne vaut que deux Florins, au lieu de huit, comme le portent les petites Affiches. Il eft évalué 5 liv. $ fous monnoye de France dans l’ou: vrage de l’Abbé Raynal. C’eft fur ce pied que nous avons calculé le probléme, d’après les données que nous trouvons, fans examiner , le moins du monde leur exatlitude. Ceux qui font versés dans ces fortes de calculs trouveront que filchaque perfonne paye r 1/2 florins ou un écu d’Allemagne, ce qui fait pour les trois millions d’habitans 4, 500000 florins, annuellement, pendant onze ans con- fécutifs, après la 11ème année révolue tou- te l’Amérique libre, ñe devra plus que là 0 —— ep Es pr == mom EE ESS qui ré er = means