Nro. CVII. PETITES AFFICHES DE CASSEL. Jeudi 22 Guillet 1784. BE Malgré tous les foins que Mrs. Miollan & Janinet avoient apporté a leur aéroflat : au moment ou il alloit être lancé, le feu fe mit à la calotte, ce qui a fufpendu cette nouvelle expérience. Ils font parvenu à fim- plifier l’appareil de cette Machine. Ils ont fupprimé l’eftrade où on la plaçoit ordinai- rement & les mâts extérieurs, & ils les ont fuppléés par des mâts portatifs fixés à la galerie & deftinés à voyager avec elle. Cette précaution a le triple avantage de permettre la fuppreffion de l’eftrade , de donner de la facilité pour remplir la Machine dans le, pre- mier endroit venu, & de la préferver du feu, en empêchant , aù môment de la def- centé, le trop gränd affaiffement des toiles. Enfin les Voyageurs fe pourvoyent d’un étouffoir pour mettre fur le réchaud , d’unc certaine quantité d’eau , de quelques épon- te