fe I + ere La PE PTS. UE, TERRE PSC eme ps —— vo qui, pour fatisfaire les différentes claffes ‘de letteurs, doit réunir l'utile à l’agréable. Le nombre de 15 joue un rôle intéreffant dans ce mariage; et il reparoit fi fouvent que l’on fe- roit tenté de croire que c’eft un conte fait à plaifir, fi le tout n'étoit pas étayé par des attes et des regiftres publics, que chacun peut coufulter. -- En 171$, le 1$ Janvier, naquit Jean L...; 15 ans après il perdit fon père et fa mère dans l’efpace d’un mois , ( ou deux fois 1ÿ jours.) Son père mourut le 15 Janvier 1730 , et fa mère le 1$ Fevrier. En 1745, I$ ans après , âgé par conféquent de deux fois IS ans, il époufa le 1$ Septembre, Ca- therine D... qui avoit I$ mois de moins que lui, et qui étoit née le 1ÿ Avril. Cette femme eft accouchée tous les Iÿ mois ; elle a fait 15 enfans, dont quatre étoient jumeaux. Ils vin- rent tous au monde ou furent baptifés le 15°. jour du mois ; les 14 premiers font tous morts, felon l’ordre de leur naiffance, à 15 mois de diftance l’un de l’autre. Leur mère eft morte en couche de fon 15°. enfant , ayant précifement 45 (ou trois fois 1ÿ ans. ) --Le feul refté de cette famille fingulière , nommé Martial L…., né le 1ÿ avril 1761 , époufa hier, 15 Janvier , Lèonarde P..., née le 15 Janvier 1769, & par conféquent âgée de 15 sc —_ à crées 222 LE Œ_____ww__ CI NO 0065 00e CHE Lu SN LIN Vo Ce CAC (ca ra gas 7 rade X0$