v… 07770 A ——…… “XI —— gap re en I as: * — 0, ME l’accident .fe borne à avoir les fourcils brûlés. J'ai l'honneur d’être &c. Note des Rédaëteurs. Nous avons cru important de configner l’obfervation de notre Correfpondant. Tout dépôt de matière animale ou végétale, dans lequel la fermentation putride s’établit, donne de l'air inflammable : ainfi les puifarts font , comme les foffes d’aifance, des réfervoirs d'air inflammable, air qui uni à l’air atmofphéri- que, a la propriété de s’enflammer par le con- taë de la flamme ou celui de l’étincelle éleGri- que: or, ce que nous avons dit des foffes eft applicable aux puifarts ; mais il ne le feroit pas aux mares, aux étangs, dont la vafe pro- duit également de l’air infammable , par la facilité qu’il a de s’échapper à mefure qu’il fe produit , tandis’ qu’il s’accumule dans les foffes & les puifarts. mean ram pe TE Anecdote. » Je célébrai le 15 Janvier , dans ma pa- roifle, un mariage qui offre des circonitances & des époques fingulières. J'ai cru que le dé- tail n’en feroit‘ point déplacé dans un Journal, £c 4e. ge 0 a EE 008 PE AE DE SE A ES AE ES” LE