teurs are rus JUPES TE TA ve VE Fu. RP SPEED AE CL ÉOE—R EMETN PO Sea ra PE e rensacee. setemeatrataterare EE MAR CE ; sante de ve di es” à "14 cp ade rats p0qeess «qe No. ,X XXV. PETITES AFFICHES DE CASSEL. Mardi : Fuin 1784. L'é‘ectricité vient d’avoir un martyre; ce qui pourroit bien arrêter l’enthousiasme qui s’est em- paré de quelques têtes Un des plus habiles & des plus fages administrateurs de ce remède dan- gereux, électrisant ces jours derniers une femme dans un hospice, l’a tuée roide, la commotion ayant été trop forte: ce n’est pas la première fois que l'électricité tue comme un coup de foudre; {1 on continue à administrer ce remède, il faudra le faire avec plus de précaution, mare css see Le fecret du magnétisme animal. n’est plus un mystère. Il est de notoriété publique, qu’en jettant une dose de vitriol mêlé d’une quantité d’eau dans un vase hermétiquement fermé, auquel communique une broche de fer, dont la partie fupérieure aboutit à la poitrine du médecin ma- gnétisant, | qui tient dans fes mains deux petits rouleaux de fouffre, & fes deux picds repofés fur lé couvercle du vase ; fi l’on essuie fes frot- temens avec patience on ne tarde pas à éprouver PE arr rer arte tien a ve ta ga ue 4/2 Dre ta a À es ra ee tre ut ap A de