RESTES NET TTC EP ET Or EE — esse pertes citerne ter Later retire Jerenéenctamian nmaaatite—vecfétimen sucu ue "vrai mue > 4 L'Effence de Roxelane, cofmelique- oriental doit fon origine à in philofophe Arabe qui fit ‘préfent de cette admirable recette-à-'larcélëbre Roxélane. Il fufiit de s’en frotter la gorge, les maits & le vifage, elle doñne une douceur que 2 toute l’étendue de la peau. eft également ficcep- tible de partager. Ceux qui en défireront peuvent s’adreffer âu S. Drifrefne, Marchand, parfameur de-la Cour. Livres nouveaux, Bibliothèque Angloife. Odäalifque. Claïncaillerie du Parnaffe. Fa'Théhaïde.- + u. La jeune Fille féduite. L'efprit du Citoyen. Lêttre d’une chanoineffe. S’adreffer à M. Bernard Place Fréderic, Libraire françois :. Demandes, On votdroit trouver un garcon de quatorze à quinze-ansy “né-de-parents pauvres. On lui feroit apprendre un métier, & il ferviroit fon bienfaiteur, qui ne lui laifferoit manquer de rien, On dôrinera là préférence-à: un jeuhe-homme —— de la Colonie francoife. > m3 St thé pe a