1 72 ABmäoiä DE LiORIGINE G H A N T X V I. LA mort du jeune Hymnus ne resta pas impunie. LlAmour lance un trait contre Bacchus, qui aper- 5 coit la jeune Nice au bain , et qui en devient amou- reux; il slattache a ses pas et la cherche au milieu des forets, a Paide de son chien ilidele que lui avait donne Pan et a ui il romet une lace aux cieux l a P P. au res de Sirius ou du chien celeste lace sous le P 1 lion , et qui annonce le solstice dlete ou llepoque de la victoire du soleil sur le lion. La jeune nymphe, fatiguee de la course, brülee des ardeurs du soleil, et alteree, va Vers le fleuve pour y apaiser sa soif. Elle ignorait le changement arrive aux eaux; elle en boit, slenivre et slendort. LlAmour en avertit Bacchus, qui profite de ce moment heureux pour commettre un larcin dont Pan lui-meme est jaloux. La nymphe se reveille et se repand en reproches contre Bacchus et contre Venus. Elle pleure la perte de sa virginite; elle cherche le iavisseur pour le percer de ses traits. Elle veut se tuer elle-meme. ! Elle est enfin forcee de se bannir de ses anciennes T? forets dans la crainte de rencontrer Diane et dlen essuyer les reproches. Elle met au monde une lille zippelee T elete; et Bacchus bätit en ce lieu la ville . de Nicee ou de la victoire. CHANT XVII. BACCHUS continue sa marche contre les Indiens, et poursuit ses Victoires en Orient avec Pappareil