Full text: Petites affiches de Cassel (Second Abonnement, No 1-152, 1784-1785)

confiance dans fes avantaçes, & gâté par de pe- 
tits fuccès auprès de quelques grandes Da- 
mes, Il s’introduifit chez Æve/zra ; elle vit fes 
prétentions fans en être allarmée , & reçut fes 
avances fans y répondre. 
Ævelina avoit le cœur fenfible ; mais fon 
cœur n’étoit occupé que de fon mari , qui 
étoit aimable, un peu volage, mais qui, mal- 
gré quelques ‘infidélités, confervoit au fond 
de fon cœur une grande tendreffe pour elle. 
Pour plaire à Evelina, Frédéric prodiguoit 
les attentions & la galantérie, & relevoit les 
agrémens.de {a perfonne par toutes les recher- 
ches de la parure. Il arriva un jour chez elle 
avec un fort beau rubis à fon doigt. Evelina 
en fur frappée, & voulut le voir de près. Elle 
lui prit la main ; Frédéric treffaillit d’efpéran- 
re & de joie en fentant tembler dans fa main 
celle d’Ævelina. 
* 
Après avoir examiné le rubis avec attention, 
elle retire doucement l’anneau du doigt de 
Frédéric ; il redouble d’efpérance; Permettez- 
vous, lui dit-elle, gwe je garde cette bague ? 
— Vous me combles! répondit-il avec raviffe- 
ment. — Je fuis fâché de vous en priver ; 
mais, — Ah ! belle Evelina , gardez-la 
toute votre vie; portez-la, ajouta-til , en lui 
baifant tendrement la main, pour l’amour d’un 
44 
tite 
0 a, tt ce > Ar 
ta 
rer og es rc
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.