Full text: Petites affiches de Cassel (Second Abonnement, No 1-152, 1784-1785)

0 
—_ 
particulierement dans la formation de fes facul- 
tés intelleŒuelles. Cet homme, fimple labou- 
reur, (dit’on dans un avis imprimé ) eft doué 
d’une pénétration d’efprit, & d’un jugement 
extraordinaire. Ses connoiffances & fa lc&ure 
font très étendües. Derrière fa charrüe, ou 
nccupé par d’autres travaux ruftiques, il com- 
bine des efquiffes de poëmes, ou médite quel- 
que plan fur des objets philofophiques ou éco- 
nomiques , qu’il écrit & développe dans fes 
heures de loifir. Ce payfan a fu, par fon travail, 
fe procurer une aifance honnête. Sa conduite 
eft irréprochable; c’eft un tendre époux , un 
tendre père, & un fujet fidele. ‘Son champ 
eft bien cultivé, fa maifon eft entretenüe pro- 
prement, & on reconnoit dans tous les arran- 
gemens qu’il a faits, un véritable efprit phi- 
lofophique. On a lu de fes poéfies & de fes 
autres écrits, & l’on croit pouvoir affurer que, 
comme fpoëte, il mérite une place honorable 
au Parnafle. La verfification de fes poéfies eft 
legère & coulante ; fon langage eft fier, ferré, 
mâle, énergique, & les images qu’il employe 
font pleines de chaleur & de vérité. Ce Pay- 
fan, poëte & philofophe , a été follicité à 
plufieurs reprifes de donner ‘fes manuferits 
pour l'impréffion : il a enfin cédé aux in- 
ftances. reïtérées de {es amis & protetteurs ;
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.