Volltext: Über die Marcellischen Formeln

64 
Hessisches Staatsarchiv Marburg, Best. 340 Grimm Nr. Dr 211 
Le procédé de guérison rappelle celui de la formule no 12. on 
mettait symboliquement une ceinture à la gorge par le mouvement des mains, 
pag. 445 no 41. 
J’arrive aux deux formules les plus longues et les plus difficiles, bien 
quelles ne semblent pas résister mieux que les autres à l’application de l’ir 
landais. 
Omnia quae baeserint faucibus hoc carmen expellet. Heilen prosag- 
geri uome sipolla na buliet onodieni iden élit on. 
hoc ter dices et ad singula expues, 
Je commence par diviser et ponctuer comme suit : 
Heilen, prosag geri uomel sipolla, na buliet ono dieni! i den e litonl 
ce qui me parait signifier : 
ordure, sors promptement de moi! pars afin que ne (te) frappent pas 
les hommes! vas vite au large! Voici la justification détaillée. 
Heilen est l’irlandais eilne, ordure, malpropreté. Vh prosthétique est 
d’un usage très fréquent dans lancienne langue et l’on trouve^indifféremment 
uile et huile, omnis, aui et haut, nepotes (bei Zeusz 59,fsbiist ui, i, O’Do- 
novan s. 108, vgl. oben s. 56), iris et hiris, fides, etc. Il en était de même 
dans le gaulois Esus et Hesus, le dieu de ce nom, Elvetius, Elvius et Helve- 
tii, Elvii, alus halus, nom de plante (p. 435) etc. O’Brien donne eilne, eil- 
ned, uncleaness, Zeusz lui même présente les deux formes œlned (p. 51) et 
hælned (p. 766), illuvies, inquinatio, ce qui prouve l’ancienneté du terme. 
Prosag est un impératif composé du préfixe pro et de sag — irlan 
dais saighim, je viens, saighsiot, ils vinrent etc. d’après les observations 
déjà faites sur l’impératif il faudrait sagi ou sage, mais la voyelle pouvait 
faire défaut à quelques verbes comme en latin, ou bien elle a été omise par 
les copistes. Quant au préfixe pro — sanscr. pra, latin pro, etc. il s’est 
changé en for, far déjà dans l’irlandais ancien (Zeusz 583) et signifie tour à 
tour super, contra et ante, ainsi prosag ou prosagi serait maintenant 
corne forth ! komm hervor ! le p initial est en général devenu rare en irlan 
dais, où souvent / le remplace. 
Geri est sûrement l’irlandais géir, géar, géur> anciennement gér, aigu 
tranchant, vif, prompt, le sens est ici adverbial. ( 9 ) 
( 9 ) vgl. das den deutschen imperativen häufig vorangehende oder folgende bald, deut 
sches Wörterbuch I, 1081. 1082.
	        

Nutzerhinweis

Sehr geehrte Benutzerin, sehr geehrter Benutzer,

aufgrund der aktuellen Entwicklungen in der Webtechnologie, die im Goobi viewer verwendet wird, unterstützt die Software den von Ihnen verwendeten Browser nicht mehr.

Bitte benutzen Sie einen der folgenden Browser, um diese Seite korrekt darstellen zu können.

Vielen Dank für Ihr Verständnis.