Full text: Catalogue raisonné des tableaux, qui composent la collection du Comte A. de Stroganoff

 
un 
g . 
J4 
aspects, strisque de Voir slcävanoilir des formes, qui 
sepresentent en trop {graätzl nombre, slil ne les 
lixe par des traits qui pitissent lui en racippeller 
le souvenir. Ll imagination noiaitresse absolue de 
cet ouvrage, ne sotifljre qui impatiemment le plus 
petit ralentissement dans sa production. Clest cette 
rapidite dlexecution, qui est le principe du feu 
qulon Voit briller dans les GSQUlSSGS des peintres 
de genie; on y reconnäit Pempreinte du mouve- 
ment de leur ame; on en calcule la force et la 
fecondite. t 
Le tableau de la nuit du Correge qui est 
dans la galerie de Dresde, a toujours ete regarde 
comme le chef- dlmuvre detce grand peintre, qui 
maigre les imperfections qulon lui reproche, sera 
toujours merveilleux, lorsque lion considere que 
la grandeur de sa maniere, ses graces et le point 
de perfection ou il a porte son coloris, neilui ont 
point ete enseignes: gruide par la seule nature, 
il a su y decouvrir ce qulelle a de plus seducteur. 
On lta toujours mis t en parallele avec Raphaäl et 
les plus grands maitres. Raphael a ete suivant 
le jugement dlAnnibal Carrache, le peintre qui a 
eu les plus grandes qualites et les moindres de- 
Si le Correge de son cote a eu de grands 
defauts, il les a rachetes par les qualites qui par- 
fauts. 
l 
viennent a plaire a Pame, de la maniere la plus 
douce et la plus agräable. 
Revenons a notre 
objet: le precieux morceau dont il est ici que- 
stion, se remarque par la grandeur de la maniere 
etisur-tout par la grace; llentente du clair-obscur 

	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.