Full text: Le maitre de langue, ou remarques instructives sur quelques ouvrages françois écrits en Allemagne

13e 
toutidomniage 8c de toute infulteL Mal- 
heur aux farmens inutiles ou mauvais! le 
vigneron les retranchera; ils feront abattus 
fur laterre , ils feront ramaffés 8: jettés 
au feuÄ 
 M. F. femmes-nous de bons farmens ,ou p p 
des farmens inutiles? fommes-nous des 
vrais tlifciples de I. C. ou des chrétiens en 
apparence? Voilà la grande queilion , voilà 
ce qu'il nous importe de favoirl Pour ré- 
pondre à cette queftion, parcourons ici les 
principaux caractères du véritable difciple 
de I . C., aiin que chacun de nous, fe re- 
pliant fur fon coeur, puiffe être foJn "propre 
luge 8: fe condamner ou s'abfoudre. 
 Le premier de ces caractères , ,c'eit la 
foi, une-foi vive, qui eftune démonftra- 
a-tiOH des chofes qu'on ne voit point, une 
foi éclairée, qui compare , pefe, examine, 
éprouve tout 8: neretient que cequi elt bon ; 
une foi qui n'elt pas fondéeftir des ou'i dire, 
ni fur l'autorité de ceux qui nous inftrui- 
fent, mais fur la réflection 8: la conviction; 
une foi ferme, qui ne fe laiffe point ébran- 
ler par des chicanes 8: des objections. 
f Le rfecond caractère l. dù chrétien, plus 
viiible que le premier, c'e{t le culte exté- 
rieur qu'il rend àfDieu 8: à fon Sauveur. 
Car commenous fommes accoutumés en
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.