Full text: Abrége de l'origine de tous les cultes (1)

{aggägu-{gwugsz 7754.9.4 J, a m-th-nIn wnn-o4.  
_ n , _ . 
g a w u 
a w V v 
 
1 2 ., Ananas DE LlORIGINE 
De quelque cote que nous jetions nos regards 
dans llancien comme dans le nouveau continent, 
partout la nature et ses principaux agens ont eu 
des autels. Clest son corps auguste, ce sont ses 
membres sacres qui ont ete llobjet de la vene- 
ration des peuples. Cheremon et les plus savans 
pretres de lllälgypte etaient persuades, comme Pline , 
qulon ne devait admettre rien hors le monde ou 
hors la cause visible , et ils appuyaient leur opi- 
nion de celle des plus anciens Iilgyptiens , u qui ne 
n reconnaissaient, disent-ils, pour dieux que le 
n soleil, la lune , les planetes , les astres qui com- 
n posent le zodiaque, et tous ceux qui, par leur 
n lever ou leur coucher, marquent les divisions des 
n signes, leurs sous-divisions en decans , llhoros- 
n cope et les astres qui y president, et que lion 
4 
a 
nomme chefs puissans du ciel. Ils assuraient que 
les Egyptiens, regardant le soleil comme un grand 
dieu , architecte et moderateur de llunivers , ex- 
w 
v 
pliquaient non-seulement la fable d"Osiris , mais 
)) 
3) 
n encore toutes leurs fables religieuses, generale- 
n ment par les astres et par le jeu de leurs mou- 
n vemens , par leur apparition , leur disparition , 
n par les phases de la lune, par les accroissemens 
n ou la diminution de sa lumiere , par la marche 
progressive du soleil, par les divisions du ciel 
et du temps dans leurs deux grandes parties, 
llune affectee au jour et Pautre a la nuit; par 
le Nil ; enfin , par Faction des causes physiques.
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.