Full text: Abrége de l'origine de tous les cultes (1)

DE TOUS LES CULTES. "[79 
livrent ä la joie que leur inspire cette heureuse 
nouvelle. Bacchus revient, se met ä la tete de son 
armee et marche contre le general indien, qui avait 
renvoye avec -mepris son heraut. 
CHANT XXII. 
LlARMIäE de Bacchus arrive sur les bords de llHy- 
daspe , encouragea parla presence du heros qui la com- 
mande, et que les dieux lui ont rendu. Tandis que 
ses soldats se livrent aux plaisirs et fa tent son retour, 
les Indiens se disposent ä les attaquer. Mais une 
Hamadryade decoulvre leur dessein aux troupes de 
Bacchus, qui prennent secretement les armes. Les 
Indiens sortent de leur retraite et les chargent. Liar- 
mee de l3acchus prend expres la fuite, alin de les 
i , attirer dans la plaine, ou llon fait dieux un horrible 
carnage. Les eaux de llHydaspe sont rougies de leur 
sang. Nous nlentrerons point dans de plus grands 
details sur ce combat, dont tous les traits sont tires 
q de llimagination du poete, et composentun tableau 
i semblable ä celui de toutes les batailles. 
CHANT XXIII. 
DANS le chant vingt-troisieme, le poete continue 
 le recit du combat livre sur les bords de llHydaspe , 
dans les eaux duquel la plupart des Indiens sont pre- 
cipites. Junon, toujours ennemie de Bacchus, invite 
i llHydaspe ä declarer la guerre au vainqueur qui se 
prepare a le traverser. A peine Bacchus slest-il avance 
g dans le fleuve , que llHydaspe engage Eole ä soulever 
TOME I . .1 7
	        

Note to user

Dear user,

In response to current developments in the web technology used by the Goobi viewer, the software no longer supports your browser.

Please use one of the following browsers to display this page correctly.

Thank you.